mardi 19 avril 2016

La Bete des Saints-Innocents - Jean d'Aillon


   ★ ☆ ★ ★ ☆  ★ ★ 
Auteur : Jean d’Aillon
Edition : Flammarion
Collection : Romans historiques
 Série : Les Aventures d’Olivier de Hauteville
Parution : 19 Mars 2014
Pages : 576
ISBN : 2081316285
Où le trouver ? : Ici
   ★ ☆ ★ ★ ☆  ★ ★ 



Résumé :

1590. Pour conquérir son royaume que la Sainte Ligue lui refuse, le protestant Henri de Navarre met le siège aux portes de Paris. Durant 3 mois, plus aucun vivre ne pénètre dans la capitale.
Au point culminant de la famine, la dépouille d’une femme est retrouvée dans le cimetière des Saints-Innocents, en partie dévorée. D’autres découvertes tout aussi macabres suivent. S’agit-il de crimes commis par des lansquenets affamés ou, plus terrifiant, de forfaits perpétrés par une bête diabolique ? Car le commissaire Louchart, forcené ligueur, est persuadé de l’existence d’un loup-garou qui vient des enfers meurtrir les Parisiens à la demande de l’hérétique Henri IV. La plupart des Seize, ces bourgeois de la Ligue qui dirigent Paris en l’absence du duc de Mayenne, en sont comme lui convaincus.Mais Olivier Hauteville, revenu dans la capitale, craint un plan plus machiavélique encore…Jean d’Aillon, avec ce nouvel épisode effrayant des aventures d’Olivier Hauteville, prouve encore son talent de conteur. A vous d’entrer dans l’univers noir des guerres de religion.

Mon avis :

Pour être honnête ce livre est un cadeau et à priori si je l’avais vu chez mon libraire je pense que je ne m’y serais absolument pas intéressée, sa couverture n’a rien d’extraordinaire et m’évoque d’obscures et compliquées histoires de guerre, de roi… Univers que je n’affectionne pas spécialement. Seulement ce livre on me l’a offert, je l’ai lu donc.

Première mauvaise surprise à quasi chaque bas de page une référence pour un livre du même auteur, recherche faites je lisais donc le cinquième et dernier tome (à ce jour) des Aventures d’Olivier de Hauteville. Bon. L’écriture aidant du fait qu’elle soit fluide je suis quand même entrée sans trop de difficultés dans le récit. Je me suis attachée très rapidement à ces personnages qui n’ont pas la vie facile (l’époque qui veut ça) mais qui se battent et relativisent. Sans spoiler j’ai beaucoup aimé le personnage de Reynière de Sade notamment qui pardonnez moi l’expression « est une femme qui en a » !. Un autre point fort pour les lecteurs qui comme moi apprécie les récits se déroulant dans les années passées Jean d’Aillon décrit très bien le Paris des années mille cinq cent quatre vingt dix ! Si l’on accroche à ce récit c’est aussi grâce à ses nombreux rebondissement judicieusement placés et qui donne envie de lire encore et encore pour connaitre la fin. D’autant que l’intrigue est super et superbement menée !!
En revanche quelques points m’ont dérangée pendant ma lecture : j’ai trouvé dans ce récit des tournures de phrases trop « actuelles » à mon gout , elles ne sont pas nombreuses mais présentes tout de même.

En conclusion, ce livre est une bonne surprise, je l’ai apprécié. J’ai aimé les personnages, les différents rebondissements qui m’ont fait m’interroger. Si je devais reprocher quelque chose réellement à ce livre ce serait ses lenteurs,qui font que arrivée à la fin je me suis dit : j’ai aimé ce livre, l’histoire, et ses personnages mais… Tout ça pour ça, vraiment ?! Les lenteurs ne sont pas flagrantes puisque rattrapées par un rebondissement mais sur la fin du roman on réalise qu’il y en a eu un bon nombre c’est le point qui m’a le plus gênée mais je recommanderais ce livre sans problème à tous les gens intéresses par cette époque.


Appréciation :


Une belle découverte !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Free Tinkerbell Glitter Cursors at www.totallyfreecursors.com